5 mythes populaires sur la déshydratation

déshydratationChaque cellule de notre organisme a besoin d’eau pour fonctionner. L’eau régule notre température, protège les articulations et les organes tout en permettant une bonne digestion. La plupart d’entre nous en boit tous les jours, mais il est important d’être très prudent lorsque les températures augmentent. Voyons ensemble 5 idées reçues afin de vous aider à rester correctement hydraté tout au long de l’été.

  1. Mythe : La déshydratation est inconfortable mais pas dangereuse.

Réalité : Généralement, les symptômes de déshydratation ressentis sont légers comme des maux de tête, une certaine atonie ou un manque de transpiration, toutefois cette condition peut avoir des conséquences graves sur l’organisme et demander une attention médicale immédiate, voire être mortelle. Heureusement, il est possible de parer à une déshydratation modérée en buvant plus de liquides.

  1. Mythe : Si vous avez soif, vous êtes déjà déshydraté.

Réalité : Il n’est pas trop tard. En fait, la soif est la façon dont votre corps vous indique qu’il est temps de boire de l’eau. Vous ne courez aucun risque d’être dangereusement déshydraté dès que votre bouche semble un peu desséchée. « Lorsque vous avez soif, le manque d’eau dans votre organisme est minime, cette jauge est très sensible », nous confie le docteur Stanley Goldfarb, professeur de médecine à l’université de Pennsylvanie. « Il peut s’agir d’une diminution d’environ 1 % de la quantité globale d’eau dans votre organisme. Et pour y parer, il suffit d’ingérer des liquides. »

  1. Mythe : Tout le monde doit boire 8 verres d’eau par jour.

Réalité : Cette règle générale est obsolète. Quelle est donc la quantité idéale pour vous ? L’Institute of Medicine (IOM) recommande aux hommes de boire en moyenne 3 litres et aux femmes 2,2 litres.

  1. Mythe : On ne peut boire trop d’eau.

Réalité : Bien que ce phénomène soit rare, la surhydratation est dangereuse. Boire trop d’eau peut conduire à un état d’hyponatrémie, qui se produit quand les niveaux de sel sont tellement dilués qu’ils entraînent un gonflement de nos cellules. Cela ne veut pas pour autant dire qu’il ne faut pas boire quand on a soif ! Il faut déjà ingérer des litres et des litres de liquides pour provoquer ce genre d’intoxication hydrique.

  1. Mythe : Le café est source de déshydratation.

Réalité : Ce n’est vrai que si vous en consommez démesurément. Bien que la caféine déshydrate, l’eau dans le café permet de vous hydrater. Selon la nutritionniste Katherine Zeratsky, RD, de la clinique Mayo, consommer plus de 500 milligrammes de caféine par jour, de trois à cinq tasses de café, pourrait vous mettre à risque de déshydratation. Donc, comme pour la plupart des choses, la modération est clé.

signature

A lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *